Archives du blog

Brutus, d’Alain Rodier : un portrait par les textes sources. Extrait et bibliographie

Au nom de la République Féru de philosophie, ami de Cicéron, Brutus n’aime ni la violence, ni la guerre. S’il fait couler le sang de César, c’est au nom d’un idéal de liberté et de justice. S’il lève des légions

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Rome, jusqu'à Constantin, Sources

Imperator ou diriger par les textes, extrait

L’Orateur parfait, par Quintilien Extrait du chapitre « Comment devenir un chef ? Les grandes écoles de rhétorique », pages 66-68. Dans la préface de son Institution oratoire, écrite à la fin du Ier siècle après Jésus-Christ et qui reste à ce

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Antiquité tardive, Grèce antique, Rome, jusqu'à Constantin, Sources

Défier les dieux : Amiran le tragique et Momus le satirique, deux mythes prométhéens

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Grèce antique, Renaissance, Sources

L’Héra de Zeus : Nouvelle enquête dans la collection Mondes Anciens

Dans les dictionnaires de mythologie, la déesse Héra est une épouse irascible et une mère imparfaite face à un Zeus frivole, peuplant le monde grec de ses « bâtards ». Et, de fait, depuis l’Iliade, l’Olympe retentit des colères d’Héra

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Passerelles, Regards sur l'Antiquité gréco-romaine

À Sénèque : une lettre de Pétrarque

La lettre 5 du Livre XXIV des Lettres familières de Pétrarque écrite à Parme le 1er août 1348 vous est ici offerte dans son intégralité, précédée d’un extrait du texte latin (en vis-à-vis dans le volume). Les notes, placées en fin de

Tagged with: , , , , , , , , , ,
Publié dans Renaissance, Sources

La Sélection de textes raffinés (Wenxuan) ou l’unité du littéraire et du politique

Dans la ville de Jiankang 建康(1), aux Ve-VIe siècles, il existait à la cour des Liu-Song (420-479), des Qi (479-502) et des Liang (502-557) une société d’hommes de lettres qui nous a laissé une quantité inestimable de textes. Parmi ces textes recopiés pendant

Tagged with: , , , , , , , , , , ,
Publié dans Coulisses
Bienvenue sur le blog des éditions
En direct sur Instagram
Nouveautés de #printemps ! 💐 Psyché, le culte de l'âme chez les grecs et leur croyance à l'immortalité d'Erwin Rohde, et Voyages immobiles dans la prose ancienne. La peinture narrative sous la dynastie Ming (1368-1644) de Cédric Laurent. Faites glisser pour plus de photos ! #religiongrecque #ame #grece #peinture #Chine #DynastieMing #classiques #encremarine #cabinetdesimages #beauxlivres #bookstagram #instabook NOUVEAUTÉ #cuf > #Médecine antique > Hippocrate, Problèmes hippocratiques
Texte établi et traduit par : Jacques JOUANNA et  Alessia GUARDASOLE. Les Problèmes hippocratiques consistent en un corpus anonyme de cent trente questions et réponses, qui s’ouvre et se termine avec des questions issues de la tradition des Aphorismes d' #Hippocrate. Il s’agit d’une édition princeps, basée sur la collation des neuf manuscrits connus témoins de l’ouvrage. Le texte critique, avec apparat et première traduction française, est accompagné d’un commentaire continu, littéraire, philologique et historique. Ce corpus se caractérise premièrement par l’originalité des explications du texte des Aphorismes dans la tradition des commentaires galénique et byzantins au traité d’Hippocrate.
L’étude détaillée des sources a permis aux éditeurs d’en découvrir l’importance aussi dans le cadre de la tradition aristotélicienne d’époque byzantine, en montrant les rapports étroits notamment avec l’œuvre du pseudo-Alexandre d’Aphrodise, d’Aristote, de la tradition néoplatonicienne des commentaires à Aristote (Olympiodore). Le rapprochement avec une partie de l’œuvre de Théophylacte Simocatta a permis d’en délimiter la datation aux environs des VIIIe-IXe siècles de notre ère. La connaissance des Écritures (Ecclésiaste, Psaumes) et les références claires aux œuvres des Pères de l'Église (Jean Chrysostome) et aux textes liturgiques byzantins a permis de le situer dans un contexte culturel chrétien.
#Grecancien #Budés #LesBellesLettres #Antiquité #Instabooks #Livrebilingue Merci @lafleurani 🦉
・・・
Lecture à trois. #leonardwoolf #virginiawoolf #mavieavecvirginia #lesbelleslettres #journal #litteratureanglaise #cecilwoolf #19121941 NOUVEAUTÉ #Littérature française XXe siècle > Essais > André #Suarès, Contre le #totalitarisme, textes politiques (1920-1948).
André Suarès (1868-1948), d’une langue souveraine en perpétuelle quête de grandeur et d’absolu, a cerné mieux que tout autre l’essence du totalitarisme en France. Ces textes rassemblés et introduits par Stéphane Barsacq, écrits entre 1920 et 1948,  sont pour la plupart inédits en volume. Ami d’André #Gide, il n’a jamais soutenu Staline. Contemporain de #Maurras, il n’a jamais versé dans le fascisme.
"Je mesure la jeunesse au courage de l’esprit. Cette valeur héroïque se refroidit et tombe la première. Tels restent ardents au corps à corps qui fuient le combat de l’esprit et qui cèdent de bonne heure : le désir de la paix voile beaucoup de lâchetés."
De magnifiques extraits sont disponibles sur le blog des Belles Lettres. Bonne lecture !
#Goûtdesidées #LesBellesLettres #poésie #politique NOUVEAUTÉ Littérature latine > #Religion, #polémique, défense du #christianisme contre le #paganisme :
Tertullien, Œuvres complètes : le plaisir d’un livre unique !
Tout #Tertullien dans l’exquise traduction d’Antoine-Eugène Genoud, accompagnée de la Vie de Tertullien, et de sa Doctrine par Dom Ceillier, le tout dans un livre unique, maniable, relié et cousu, au confort de lecture parfait : la collection #Classiquesfavoris a relevé le défi et est heureuse de vous le présenter aujourd’hui.
Un extrait ainsi que des vues de l'ouvrage sont disponibles sur le blog des Belles Lettres. Jour de parutions aux Belles Lettres : #AynRand en poche, #Ovide en nouvelle traduction, #Tertullien en Œuvres complètes, #Diogène le cynique, manuel de la campagne électorale de Quintus #Cicéron, André Suarès... découvrez toutes ces pépites pour la pensée sur notre site, section Nouveautés (lien en bio). NOUVEAUTÉ Sciences humaines > #Médecine, #santé, #bienêtre > #Philosophie 
Arnaud François, Éléments pour une philosophie de la santé, dans la coll. Médecine&Sciences humaines, aux Belles Lettres.
Y a-t-il une expérience de la santé ? La santé n’est-elle que l’absence de maladies ? Être en bonne santé, est-ce la même chose qu’être « normal » ? Dois-je attendre de voir ce que l’avenir me réserve pour juger de l’état de ma santé ? La différence entre santé et maladie est-elle une différence comme les autres ? Voilà certaines des questions que pose le présent ouvrage, grâce à une méthode qui croise la philosophie avec d’autres types de savoirs : la médecine, la #biologie, mais aussi la #littérature et les #scienceshumaines. Cette étude conduit à confronter l’approche issue de #Canguilhem avec d’autres conceptions philosophiques moins connues en France : celles de #Boorse, #Engelhardt et #Nordenfelt. Il en ressort que les notions de santé et de maladie sont d’un maniement extrêmement délicat du fait de leur imprécision, sans doute irréductible, et du poids idéologique qui est le leur. Elles n’en sont pas moins centrales dans notre expérience et dans les enjeux politiques d’aujourd’hui. 288 pages, 25,50 €. En librairie aujourd'hui. #Vendredixit [Mensonges, vérité et État]
"Le plus terrible n’est pas que si peu de gens osent dire la vérité ; mais que si peu osent la penser. Et la foule innombrable a horreur de l’entendre. Ceux qui méconnaissent la vérité, c’est qu’ils ne sont pas capables de la voir ni de la penser en effet. Que de bravaches et de matamores sont des lâches sur ce champ de bataille. Partout, le cercle des gens au pouvoir, tyrans et leurs séides ou parlements et leur clientèle, sont les pépinières du mensonge et de la lâcheté. Le mensonge est la loi de la vie et de la Cité. La vérité cynique de la force est la loi de la nature. Mais, dans la Cité, cette vérité-là est un mensonge, et le pire. Il permet tous les attentats. L’État est le menteur et le faussaire absolus, à qui on ne demande pas des comptes, et qui n’en rend pas. L’homme n’est vrai que s’il s’élève au-dessus de la nature. L’État l’y aide ; mais il faut que l’homme le rende toujours plus inutile." André Suarès, 11 janvier 1939. Page 123 des textes rassemblés sous le titre "Contre le totalitarisme. Textes politiques (1920-1948)", dans la collection "Le goût des idées", en librairie mardi 14 mars.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 161 autres abonnés

En direct sur Twitter
Archives