Claude Calame, La tragédie chorale. Poésie grecque et rituel musical : extrait

« Ainsi la tragédie serait l’imitation poétique d’une séquence cohérente d’événements (une action complète), qui nous montre, nous humains, dans un état passionnel et qui a pour intention d’éveiller la sympathie » Schiller

IMG_4417

La tragédie grecque comme dramatisation du héros confronté à son implacable destin ? La tragédie attique comme expression même du « tragique » ? À vrai dire les actions héroïques mises en scène dans la tragédie grecque sont redevables d’une perspective anthropologique et ethnopoétique. Ces dramatisations sont en effet des manifestations musicales au sens grec du terme, impliquant chant, accompagnement instrumental et gestualité chorégraphique : pratiques vocales en performances musicales ritualisées dont le texte n’est pour nous que la lointaine trace écrite ; pratiques rituelles prenant sens et efficacité, comme actes de chant, dans un contexte d’ordre à la fois politique, religieux et culturel. Suite de la présentation éditeur >>

L’auteur

Claude Calame, né à Lausanne en 1943, est helléniste et anthropologue suisse, auteur de travaux sur la mythologie grecque et sur la société de la Grèce antique. Aux Belles Lettres, il a déjà publié :

Extrait

(page 232)

Au-delà de différences par ailleurs manifestes, au-delà de toute essence tragique, la force passionnelle et pragmatique de la tragédie grecque en performance chantée ne réside-t-elle pas aussi, en définitive, dans une poétique musicale douée d’efficacité rituelle ? Quelle que soit la religion concernée, quelle que soit la communauté politique et culturelle impliquée, l’essentiel est dans le rythme du chant poétique et musical scandant et dramatisant la narration et dans sa pragmatique esthétique, affective et symbolique par la performance musicale ritualisée. Elle inscrit ainsi les grandes actions du passé héroïque de la communauté civique dans une mémoire culturelle, une mémoire culturelle active et dynamique qui est constamment réorientée par le travail critique de grands poètes.

Contenu détaillé du volume

Prélude méthodologique, 11

CHAPITRE I Le « tragique » en substance
1. Théories et poétiques du tragique, 21
1.1. Héros tragique et expressions chorales de l’émotion, 22
1.2. Dérives essentialistes, 25
2. « Catégories indigènes » : champs lexicaux et sémantiques, 28
2.1. Trugédie/tragédie, 29
2.2. Composition et enseignement tragiques : poieîn et didáskein, 31
2.3. Chants méliques et chants choraux, 33
2.4. Origines rituelles et sacrificielles ? 35
3. Pour une définition chorale de la tragédie attique, 38
3.1. Chœurs tragiques restitués à Dionysos, 39
3.2. Actes techniques choraux, 40

CHAPITRE II Tragédie, culte et rituel
1. Définitions contemporaines : perspectives anthropologiques, 43
1.1. L’éternelle empreinte du poéticien Aristote, 44
1.2. Approches des sciences humaines, 48
2. La tragédie attique comme rituel, 53
3. Les chants rituels dans la tragédie attique, 55
3.1. Chant hymnique et mélos dans l’Ion d’Euripide, 56
3.2. Chant choral et hymne, 58
3.3. Une plainte mélique, 61
3.4. Un chant hymnique et sa pragmatique, 63
4. La tragédie attique et les cultes rendus à Dionysos, 65
4.1. Tragédie et rituel sacrificiel, 65
4.2. La tragédie en performance cultuelle : les Grandes Dionysies, 71
4.3. Mythes de fondation : l’accueil de Dionysos, 77
4.4. Ritualités dionysiaques de la tragédie et masque, 80
5. Ritualités tragiques, 84
5.1. Oudèn pròs tòn Diónuson ? 84
5.2. Contre l’essence dionysiaque, 87
6. Dramatisations cultuelles, 88

CHAPITRE III Polyphonies chorales et tragédie
1. Identités chorales tragiques, 95
1.1. Identités politiques, identités dramatiques, 96
1.2. Identités fictionnelles et identités de genre, 98
2. Polyphonies sémantiques : fonctions des chants tragiques, 102
3. Polyphonies énonciatives : entre poète et public, 106
3.1. Postures énonciatives, 106
3.2. Performativité chorale : le je/nous mélique, 108
3.3. Autoréférences énonciatives et performatives : Pindare, 111
4. Illustration : le « chant-lien » des Érinyes, 114
4.1. Actes de chants et autoréférentialité énonciative, 115
4.2. Double (auto-)référence, dramatique et rituelle, 117
4.3. Pragmatique tragique dans la double référence : La fin de l’Orestie, 120

CHAPITRE IV Les Perses d’Eschyle : l’identité chorale en question
1. Une tragédie athénienne du présent en pays barbare, 125
2. Un chant de thrène pour conclusion chorale, 131
2.1. Structure strophique, rythme métrique et prélude, 132
2.2. Catalogue et lamentations, 133
2.3. Thrène amébée et rôle du chorège, 136
3. Identité chorale, identité culturelle, 138
4. Polyphonies identitaires et émotions, 142

CHAPITRE V L’Hippolyte d’Euripide : le chant choral marqué par le « genre »
1. Le chœur de l’Hippolyte entre féminin et masculin, 148
1.1. Ultime intervention chorale : d’Aphrodite à Artémis, 149
1.2. Premier chant choral : l’ambiguïté sexuelle, 151
1.3. La parodos et ses suites : Aphrodite contre Artémis, 155
1.4. Premier et deuxième stasima : le pouvoir d’Éros et d’Aphrodite, 159
1.5. Le troisième stasimon : énonciations « genrées », 162
2. Clôture étiologique, 167
3. Exodos : de Trézène à Athènes, 169
3.1. Entre espace représenté et espace de la représentation, 169
3.2. Conclusion en polyphonie chorale, 171

CHAPITRE VI L’Œdipe-Roi de Sophocle : « Pourquoi danser en chœur ? »
1. Une intrigue héroïque plastique, 174
2. Une parodos en chant hymnique, 177
2.1. Début choral et appel cultuel, 177
2.2. Prière hymnique et action dramatique, 179
2.3. Pragmatique d’un chant hymnique : Dionysos, 181
3. Voix chorales et oraculaires : le premier stasimon, 183
3.1. Parole oraculaire du Parnasse et destin héroïque, 184
3.2. Après les interventions chorales, l’échange chanté, 185
4. « À quoi bon chanter en chœur ? », 186
4.1. Puissance du destin et doutes choraux, 187
4.2. Le pouvoir de Zeus : de l’action dramatisée à sa représentation, 189
5. Hymne au Cithéron : le troisième stasimon et l’anticipation tragique, 191
6. Destin de mortel et identification chorale : le quatrième stasimon, 193
7. Conclusions chorales, 195
7.1. Réactions affectives chantées (second commos), 196
7.2. Destin de mortel et action musicale rituelle, 198

CHAPITRE VII Poètes, dictions et fictions tragiques
1. Du diégétique au mimétique : le dithyrambe athénien de Bacchylide, 201
2. Le nome citharodique : Stésichore, 205
2.1. Récits héroïques et création poétique, 206
2.2. Développement narratif et forme dramatique, 207
2.3. Diction épique et forme métrique, 212
2.4. La forme narrative du nome citharodique, 215
2.5. Vers la tragédie attique ?, 219
3. Poète/chœur/public : retour à la polyphonie chorale, 221
3.1. Les spectateurs : du tu/vous au je/nous choral, 222
3.2. Le poète tragique comme auteur, 224
4. Pour conclure : « performances » musicales et oratorio, 226

Bibliographie, 233

CalameTragedieChorale

Tout afficher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s