Architecture et habitat dans la Chine ancienne – Antoine Gournay

Maison chine

Extrait de l’introduction de La Maison chinoise d’Antoine Gournay, paru aux éditions Klincksieck en mars 2016 :

Architecture et habitat dans la Chine ancienne

Il paraît aujourd’hui aller de soi de discourir sur l’architecture chinoise. L’importance historique des réalisations architecturales dans la civilisation chinoise est indéniable : la Grande Muraille, la Cité interdite de Pékin, les tombeaux des Ming, le temple du Ciel, constituent à présent autant de monuments mondialement reconnus, admirés, visités, dont les Chinois d’aujourd’hui tirent, non sans raison, une indéniable fierté. Ces grandes œuvres architecturales figurent désormais parmi les éléments qui servent à caractériser la nation chinoise et à lui donner le sens de sa propre identité. Le développement tout récent, depuis à peine un siècle environ, de l’histoire de l’architecture chinoise est lié à l’apparition d’un souci d’ordre patrimonial face au double phénomène de la modernisation et de l’occidentalisation. La fierté de cet héritage est d’ailleurs savamment cultivée aujourd’hui des deux côtés du détroit de Taïwan et dans tous les discours nationalistes, que ceux-ci s’adressent aux Chinois eux-mêmes – de l’intérieur ou de la diaspora – ou qu’ils visent à présenter aux autres une image positive de la Chine. il n’est que de voir l’utilisation systématique qui en a été faite lors, par exemple, des Jeux olympiques de 2008 ou de l’Exposition universelle de Shanghai en 2010. En effet, plusieurs raisons justifient que ces œuvres paraissent remarquables et se trouvent valorisées : le prouesse technique, leur indéniable force esthétique – monumentalité ou finesse –, leur originalité et leur ancienneté, l’admiration voire l’ébahissement qu’elles suscitent de par le monde. Un nombre toujours croissant de ces réalisations sont aujourd’hui officiellement protégées par l’État et même répertoriées sur les listes du patrimoine mondial de l’Unesco, ce qui n’a d’ailleurs nullement empêché la destruction ces dernières années de quantité de sites et d’édifices.

Cependant, le mot même d’architecture est une invention occidentale. L’expression jianzhu qui sert à traduire en chinois le mot et l’idée d’architecture, importés d’Occident à la fin du XIXe siècle, est une création moderne. Les deux caractères d’écriture, associés pour créer ce mot nouveau, renvoient l’un à l’idée de fonder et d’établir un édifice, l’autre à celle de construire à l’aide de divers matériaux. Ce néologisme a d’ailleurs été emprunté au japonais (où il se prononce kenchiku), car c’est dans le Japon de l’ère Meiji (1868-1912) qu’on s’est d’abord préoccupé, en Extrême-Orient, de trouver et forger des mots pour désigner les connaissances et disciplines nouvelles introduites d’Occident.

 

Extrait des pages 15 à 17

 

_IGP8521 _IGP8525

 

Antoine Gournay est professeur d’archéologie et histoire de l’art de l’Extrême-Orient à
l’université de Paris-Sorbonne. Il sera le 13 juin à La Maison de la Chine pour présenter son livre. Venez nombreux !

Il est encore possible de s’inscrire en ligne ICI.

Tagged with: , , , ,
Publié dans Passerelles
One comment on “Architecture et habitat dans la Chine ancienne – Antoine Gournay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bienvenue sur le blog des éditions
En direct sur Instagram
Nouveauté pour un #VendrediLecture politique et philosophique. Comment être socialiste + conservateur + libéral : le credo du polonais Kolakowski (1927-2009). Neuf textes au ton libre et élégant précédemment publiés dans la revue Commentaire. Le débat n'est pas terminé ! #socialisme #conservatisme #liberalisme #philosophiepolitique #communisme #nationalisme #Repost @marievanmoere ・・・
"La guerre nucléaire inconnue sera sans fin. Aucun traité de paix ne pourra dissiper l'interminable poussière invisible et empoisonnée. La guerre de l'univers sera poursuivie par le vent."
LA GUERRE DE FACE
Martha Gellhorn (1908-1998)
Traduction Pierre Guglielmina
@lesbelleslettreseditions 
Recueil de reportages de guerres du XXème siècle (Espagne, Finlande, Chine, 2ème GM, Java, Vietnam, Six Jours, Amérique Centrale). #Repost @librairietropismes merci pour la mise en avant de notre #CollectionJapon serie Fiction !
・・・
Lisez de l'excellente Littérature japonaise @lesbelleslettreseditions #litterature #japon #roman #livre #book #conseildelecture #lire #bookaddict #bookstagram #instabook #Repost @rudy.nims ・・・
Mai 2015 // Les sens du poil (grec), Pierre Brulé.
#coverdesign #cover #black #orange #hairstyle #greekgod #godisahipster #hipster #lesbelleslettres #Repost @gorouben Mon #Kafka illustré dans la collection #EncreMarine NOUVEAUTÉ Flora, les fleurs dans l'Antiquité : recueil de textes antiques consacrés aux fleurs, cueillis et mis en bouquet par Delphine Lauritzen. Un entretien avec Alain Baraton, Jardinier en chef de #Versailles ouvre ce volume. Retrouvez-en un extrait sur le blog des Belles Lettres. #Botanique #Fleurs #Printemps #Jardins #Parcs #Nature #Poésie #Mythologie #Rose L'enfant à Rome ou en Grèce au temps de Périclès, lectures plaisantes et instructives de la collection Realia. En terrasse sous le laurier rose, dans votre lit, au travail, dans le train : où passez-vous ce lundi férié ? #Repost @jeromestavrog certains cherchent des œufs, d'autres la définition de l'âme ... bon week-end à tous !
・・・
WHY SO SERIOUS?

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 165 autres abonnés

En direct sur Twitter
Archives
%d blogueurs aiment cette page :