Comment observer les planètes ?

Evans.jpg

À l’occasion, ce lundi 9 mai 2016, du passage de Mercure devant le Soleil, découvrez un extrait de Histoire et pratique de l’astronomie ancienne, l’ouvrage de référence de James Evans paru aux Belles Lettres en mars 2016 dans la collection « L’Âne d’or« .

Traduit de l’anglais par Alain-Philippe Segonds. Traduction revue et mise à jour par James Evans, Michel-Pierre Lerner et Concetta Luna :

Observations : comment observer les planètes ?

Des cinq planètes observables à l’oeil nu, trois valent d’être observées de près : Vénus, Mars et Jupiter. Les deux restantes sont moins intéressantes : Mercure parce qu’elle est rarement visible, et Saturne parce que son mouvement est extrêmement lent.

La meilleure façon de commencer, c’est de trouver quelqu’un qui sait reconnaître les planètes et saura vous les montrer dans le ciel. Un grand nombre de magazines pour astronomes amateurs ont des rubriques mensuelles sur l’état des cieux, qui comprennent des cartes des positions des planètes parmi les constellations. Deux magazines de ce type sont l’Astronomie et Ciel & Espace.

Une fois que l’on sait reconnaître les planètes, on trouve qu’on peut les retrouver après de longues périodes de disparition. D’abord, on trouve toujours les planètes parmi les constellations zodiacales. Donc, si l’on voit une « étoile » dans le Taureau qui n’est pas sur la carte, ce doit être une planète. Deuxièmement : Vénus, Mars et Jupiter sont toutes brillantes, d’ordinaire plus brillantes que toutes les étoiles les entourant. (Mercure et Saturne sont un peu moins brillantes.) Troisièmement, les planètes ne scintillent pas comme le font les étoiles, mais brillent d’une lumière constante (Aristote, Analytiques postérieurs, I 13, 78a, 30-b 4). Enfin, les couleurs des planètes aident à les distinguer les unes des autres. Au dixième livre de la République, Platon décrit leur couleur dans les termes suivants : Saturne et Mercure sont jaunes, Vénus et Jupiter sont très blanches, tandis que Mars est légèrement rouge.

Pour observer le mouvement d’une planète au milieu du champ des étoiles, les observations doivent être de suffisamment bonne qualité et s’étendre sur une période de temps assez longue. Il est particulièrement important d’observer une planète au moment où elle inverse son cours, lorsqu’elle commence ou cesse sont mouvement rétrograde. Il faut donc faire une ou deux observations par semaine pendant une période d’environ deux mois. Il faut en outre une bonne carte du ciel, où reporter les positions telles qu’on les observe. Les observations doivent être faites avec soin, par la méthode des alignements. Il faut pour cela trouver une ligne entre deux étoiles fixes, sur laquelle la planète se trouve. Les distances relatives peuvent être estimées en comptant par largeur de poignet ou de doigt. Supposons – pour prendre un exemple – que vous voyiez Mars sur une ligne droite joignant deux étoiles déjà connues. En tenant votre main à bras tendu, vous trouvez que Mars est à deux doigts de l’étoile en haut et à quatre doigts de celle d’en bas (c’est-à-dire qu’elle est deux fois plus proche de la première). Cette information vous permettra de placer l’observation assez précisément sur la carte du ciel. Vous vérifierez le premier alignement au moyen d’autres alignements, à partir d’autres étoiles.

Après avoir marqué la position de la planète sur votre carte, assurez-vous que vous avez mentionné le nom de la planète et la date de l’observation. Dans la plupart des cas, une observation faite seulement une ou deux semaines plus tard montrera un déplacement dans la position de la planète.

 

Extrait de la page 342.

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Grèce antique, Sources

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bienvenue sur le blog des éditions
En direct sur Instagram
NOUVEAUTÉ ÉRUDITION dans la collection #MondesAnciens : Claude Calame, Tragédie chorale : poésie grecque et rituel musical.  La #tragédie grecque comme dramatisation du héros confronté à son implacable destin ? La tragédie attique comme expression même du « tragique » ? À vrai dire les actions héroïques mises en scène dans la #tragédiegrecque sont redevables d’une perspective anthropologique et ethnopoétique. Ces dramatisations sont en effet des manifestations musicales au sens grec du terme, impliquant chant, accompagnement instrumental et gestualité chorégraphique : pratiques vocales en performances musicales ritualisées dont le texte n’est pour nous que la lointaine trace écrite ; pratiques rituelles prenant sens et efficacité, comme actes de chant, dans un contexte d’ordre à la fois politique, religieux et culturel. 
#Poésiegrecque #Musiquegrecque #Grèceantique #choeur #chantchoral #Œdipe #Jocaste #Hippolyte #Phèdre #Xerxès #Thèbes #Trézène #Eschyle #Euripide #Sophocle #Athènes #Vendredilecture critique, avec #BarbeydAurevilly qui fustige le théâtre contemporain (tome VII des Oeuvres en librairie), #LéonBloy le fulminant par Pierre Glaudes, mais aussi #Bernanos, #Steiner, #Ricoeur, London, #PierreJeanJouve tous au catalogue depuis peu.
Avec la chouette, ne perdez ni votre latin, ni votre mordant. Excellent week-end ! La chouette profite de la pénombre recherchée pour vous présenter sur le blog des Belles Lettres cet étonnant traité de l'Antiquité tardive composé par un citoyen éclairé anonyme à l'adresse du Chef d'Etat. Conseils avisés sans parti pris idéologique autre que le retour au bon sens. Dégustez plusieurs extraits sur le blog et ce soir sur Facebook. #CUF #Budés #AffairesMilitaires #Militaria #Antiquitétardive #moralisationdelaviepolitique #corruption #richesses #reformedelaloi NOUVEAUTÉ Partons en #Inde ou aux #Indes avec Michel Angot qui réussit en près de 900 pages à embrasser plusieurs milliers d'années et un espace aux dimensions de l'Europe, en ayant recours aux sources les plus étendues et tenant ensemble les traces du temps, de l'Antiquité à nos jours : un tour de force, une véritable fabrique de l'Histoire, aujourd'hui en librairie.
#India #Voyage #Histoire #Histoiredesindes NOUVEAUTÉ Le troisième tome de la série sur l'Histoire de la littérature grecque chrétienne dirigée par Bernard Pouderon vient de paraître. Ce tome couvre toute la production littéraire du IIIe siècle. L’exégèse, l’historiographie, la pastorale, mais également les spéculations théologiques et la polémique religieuse, y occupent une place essentielle. Parmi les auteurs les plus importants ici présentés figurent Clément d’Alexandrie, Origène, Hippolyte de Rome (ainsi que le corpus attaché à son nom), Méthode d’Olympe et Eusèbe de Césarée, qui, dans la diversité de leurs écrits, ont donné non seulement à la pensée, mais aussi à la littérature chrétienne ses premières lettres de noblesse. Sur notre blog, la présentation de cette série exceptionnelle a été mise à jour. #Littératurechrétienne #Christianismeprimitif #Premierschrétiens #Antiquitétardive #Anedor NOUVEAUTÉ Le deuxième volume de notre nouvelle collection #DocetOmnia : La Politique des chaires au #CollègedeFrance. Sous la direction de : Wolf FEUERHAHN, Préface de : Antoine COMPAGNON.
Sur la base de nombreux documents inédits issus notamment des archives du Collège de France, cet ouvrage revisite l’autodéfinition de la plus fameuse institution savante française et invite à reconsidérer la fabrique et le partage des savoirs dans l’enseignement et la recherche.
#Savoirs #Enseignement #Recherche #Institutionsfrançaises NOUVEAUTÉ Le tome VII de l' Œuvre critique de Barbey d'Aurevilly, sur le Théâtre contemporain.
La mise à mort par estocade de la comédie, le mépris des « faiseurs dramatiques », la pauvreté de la littérature dramatique, l’émoi de la danse et l’hymne aux acteurs et un « énorme pouah ! » pour couronner le tout : voici que Barbey mord « à pleine bouche et à pleines dents dans nos plates mœurs dramatiques contemporaines »
#Théâtre #Théâtrecontemporain #Critiquelittéraire #Littératureclassique #BarbeydAurevilly Une valise de Budés ! Signe extérieur de richesse intérieure, envoyé par Rafael Vila (LiquidsRoma sur Twitter). Merci !
#CUF #Budés #Humanisme #Languesanciennes #Antiquité #TeamLatin #TeamGrec

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 181 autres abonnés

En direct sur Twitter
Archives
%d blogueurs aiment cette page :