Écrits de Maître Xun (extrait)

XunZi.jpg

Extrait des Écrits de Maître Xun, parus aux Belles Lettres en avril 2016 dans la collection « Bibliothèque Chinoise ».

Traduction, introduction et notes par Ivan P. Kamenarović : 

Exhortation à l’étude

1. L’homme accompli affirme que l’étude ne saurait prendre fin. Le bleu de Chine, qui provient d’une plante tinctoriale, est plus bleu que la plante elle-même. La glace provient de l’eau, elle est cependant plus froide qu’elle. Un bois droit comme le cordeau, on le ploie pour en faire une roue et lui voilà une courbure comme tracée au compas. Une fois qu’on l’a fait sécher, rien ne lui fera retrouver son ancienne droiture car il s’est arrondi. Ainsi, le bois une fois rectifié au cordeau est-il droit et le métal, une fois aiguisé, est tranchant. De même, l’homme accompli qui s’adonne à l’étude et chaque jour examine par trois fois devient clairvoyant et avance sans faillir.

2. Qui ne gravit pas une haute montagne ne prend pas conscience de la hauteur du ciel. Qui n’a pas fréquenté le bord abrupt d’un gouffre n’est pas conscient de la profondeur de la terre. Qui n’entend point les propos des anciens rois n’a nulle idée de la grandeur de l’étude et de la culture. Les gens des pays de Gan et de Yue, les barbares Yi et Mo ont tous des enfants qui naissent en poussant le même cri, puis ils grandissent et leurs coutumes diffèrent. C’est là le fruit de leur éducation. Il est dit dans les Odes :

 

Ô vous, hommes de bien, fuyez l’oisiveté,

Avec calme et bonté tenez donc votre rang.

Chérissez la droiture et la sincérité,

Et les puissances divines alors sauront vous écouter,

Elles vous accorderont des biens très désirables.

Or rien n’est plus divin que la voie qui amende les humains et il n’est point de bonheur plus désirable que l’absence de malheur.

3. Je me suis essayé des journées entières à penser par moi-même, cela ne vaut pas un seul instant consacré à l’étude. J’ai essayé de me dresser sur la pointe des pieds, cela ne vaut pas l’ascension d’une montagne d’où l’on jouit d’une large vue. S’élever pour faire un signe n’allonge pas le bras, mais cela permet d’être vu de plus loin. Crier dans le sens du vent ne renforce pas la voix mais permet d’être entendu plus distinctement. Emprunter une voiture à cheval ne fait pas mieux marcher mais permet de parcourir des li par milliers. Monter en barque et ramer ne fait pas mieux nager mais aide à traverser fleuves et rivières. Ainsi, l’homme accompli n’a-t-il rien de particulier à la naissance, si ce n’est qu’il possède l’art du bon usage des choses.

4. Dans les régions du Sud vit un oiseau appelé mengjiu. Il prend des plumes pour faire son nid, qu’il tresse avec des cheveux, liant le tout à des joncs et à des roseaux. Survient le vent et le jonc casse, voici les oeufs en miettes et les oisillons, morts. Ce n’est pas que le nid eût été mal fait, la cause en est le point d’attache.

5. Dans l’Ouest pousse une plante appelée yegan. Sa tige n’atteint que quatre pouces. Elle croît sur les pentes de hautes montagnes et se dispose le long de gouffres profonds de plus de cent mètres. Ce n’est pas que sa tige ne puisse être plus longue, c’est l’endroit om elle est qui la rend ainsi. Lorsque l’herbe png germe dans un champ de chanvre, elle pousse droit sans tuteur. Quand le sable blanc se mêle à des boues noires, il devient noir à son tour. On confectionne des parfums avec les racines d’orchidée et de sophora mais si on les trempe dans de l’eau croupie, l’homme accompli ne s’en approche pas et le vulgaire en est dégoûté. Ce n’est pas qu’au départ elles soient excellentes, la cause en est ce bain fâcheux.

6. Ainsi l’homme accompli doit-il choisir avec soin le lieu où il s’installe et ses fréquentations lors de ses voyages. C’est de cette façon qu’il se prémunira contre des influence fâcheuses et pernicieuses et qu’ils s’approchera de ce qui est juste et droit.

 

Extrait des pages 1 à 3.

 

>> Tous les titres de la collection « Bibliothèque chinoise » aux éditions des Belles Lettres

Tout afficher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s