Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle : présentation et extrait

Organisation graphique du Dictionnaire historique et critique, d'après la cinquième édition de 1740. Page XIII de notre édition.

Organisation graphique du Dictionnaire historique et critique, d’après la cinquième édition de 1740. Page XIII de notre édition.

« La réédition partielle de cette grande œuvre a pour origine des recherches récemment menées sur l’histoire des formes graphiques, la représentation du savoir scientifique, la typographie, les langages universels et l’algorithmique – une tentative démesurée de définir anthropologiquement l’espace graphique et épistémologique des tabulæ occidentales. Ces recherches, entamées en 2007, se poursuivent depuis 2014 dans le cadre de nos activités de recherche à l’École supérieure d’art (Ésa) de Cambrai, en lien avec un séminaire de second cycle intitulé «Oralité et écriture ». Les travaux de ce séminaire s’appuient sur l’ouvrage classique de Walter Ong, Oralité et écriture. La technologie de la parole, publié en 2014 aux Belles Lettres dans la collection Graphê, qui accueille aujourd’hui cette réédition du Dictionnaire. Bien que nos premières tentatives pour republier cet ouvrage remontent à la fin des années 1990, la finalisation de cette réédition a bénéficié du temps de recherche alloué par l’Ésa de Cambrai en 2014- 2015. Item, la parution du Dictionnaire a donné lieu à une journée d’études organisée par l’Ésa, le 20 mars 2015, mais délocalisée à l’abbaye de Vaucelles (sise à quelques lieues de Cambrai), où intervenants et auditoire ont pu profiter de la salle capitulaire de ce monument cistercien, fondé par saint Bernard lui-même en 1131 – une attention que Pierre Bayle, bien que sceptique et affirmant la « fausseté d’une idée de Divinité en général », aurait sans aucun doute appréciée, lui dont une rue de Rotterdam, ville où il mourut, porte son nom – l’ironie étant que la plaque Pierre Baylestraat est aujourd’hui accolée à une église. Cette réédition du Dictionnaire historique et critique est donc à la fois un texte – à lire ne serait-ce que pour la philosophie, l’écriture et l’humour de son auteur – et un prétexte pour évoquer brièvement ces recherches en cours relatives à l’histoire du traitement de l’information et au graphisme, des index scolastiques médiévaux aux langages rationnels. » (extrait de la présentation d’Alexandre Laumonier, page IX)

Lire la présentation de l’éditeur et voir le très beau portfolio consacré au livre sur sa page dédiée.

FrançoisAssise

Lire l’Article François d’Assise en intégralité tel que mis en page dans notre édition (PDF).

Source:

Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique. Miscellanea philosophica, édition et présentation par Alexandre Laumonier et le Théâtre des opérations, coll. Graphê n°3, 2015, 252 pages, index.

22510100223590L

Tout afficher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s