Hana matsuri : la fête des fleurs au Japon

Aujourd’hui 8 avril est le jour de la fête des fleurs au Japon. L’occasion de relire deux extraits du Japon d’Edo de François et Mieko Macé :

Hana matsuri
La fête des fleurs, appellation commune de la cérémonie bouddhique célébrant la naissance du bouddha, Kanbutsu.e, le 8e jour du 4e mois. Pour les laïcs, il s’agit de verser du thé sucré, amacha, sur une statuette représentant le bouddha à sa naissance, placée dans un pavillon décoré de fleurs. (page 141)

Illustration tirée de l'ouvrage, page 141.

Illustration tirée de l’ouvrage, page 141.


L’Horticulture

À partir de l’extrême fin du XVIIe siècle, l’horticulture figure parmi les loisirs favoris des citadins, en particulier des marchands, au fur et à mesure de leur ascension sociale. La première fleur qu’on puisse mentionner est le chrysanthème, kiku. Introduit de Chine au Japon durant l’époque de Heian, il a donc déjà une longue histoire au moment de sa diffusion chez les roturiers des villes.
La vogue des beaux chrysanthèmes remonte à l’ère Genroku (1688-1704). À partir des années 1710, à Kyôto, Ôsaka et Edo, les amateurs de cette fleur commencèrent à se réunir en sociétés amicales. Ces associations organisaient des expositions. De nos jours encore, le mois de novembre voit éclore les concours de chrysanthèmes de toutes tailles, formes et couleurs. En Europe, une espèce orientale de chrysanthème est mentionnée pour la première fois en 1688 en Hollande. Toutefois le véritable engouement pour les grandes fleurs de chrysanthèmes d’origine orientale ne redémarra en France qu’en 1789.
La deuxième fleur qui passionna les Japonais fut le volubilis, asagao, lui aussi introduit de Chine au cours du VIIIe siècle en tant que plante médicinale. Sa culture sur une large échelle commença à l’extrême fin du XVIIIe siècle. Il connut, durant les ères Bunka-Bunsei (1810-1830), une première faveur qui toucha toutes les couches sociales, des grands daimyô jusqu’aux simples roturiers, phénomène comparable à la folie des tulipes en Hollande au XVIIe siècle. La demande suscita la recherche de nouvelles espèces par sélections et croisements.
L’aboutissement fut la création, dans les années 1840 et 1850, de nombreuses espèces nouvelles. Cet engouement pour le volubilis peut surprendre. Il s’explique en partie par l’instabilité relative de la morphologie des feuilles, des fleurs et des coloris. Les simples amateurs pouvaient arriver à créer eux-mêmes de nouvelles feuilles ou de nouvelles couleurs dans des combinaisons extraordinaires. On appréciait également, surtout dans les zones urbaines, les volubilis donnant des fleurs de grande taille comme pour le chrysanthème. (page 233)

Volubilis et rainette Série dite des « Grandes Fleurs » Hokusai Katsushika (1760-1849), vers 1830-1834. Crédits BNF, ne figure pas dans l'ouvrage cité.

Volubilis et rainette
Série dite des « Grandes Fleurs »
Hokusai Katsushika (1760-1849), vers 1830-1834. Crédits BNF, ne figure pas dans l’ouvrage cité.


Le Japon d’Edo, de François et Mieko Macé, Guides Belles Lettres des Civilisations, 2006, 2e tirage, 320 pages, 17,30 €.

Jusqu’au 31 mai 2015 sur le site des Belles Lettres, pour deux ouvrages de la collection Guides Belles Lettres des Civilisations, Les Religions du Monde de Nadine Goursaud vous est offert.

22510100943420L

Tagged with: , , , , , , ,
Publié dans L'inattendu
One comment on “Hana matsuri : la fête des fleurs au Japon
  1. Savez vous que le chrysanthème était le sceau de l’Empereur du Japon. D’après une légende chinoise; un Empereur appris que sur l’île de la libellule (Japon) se trouvait une plante qui rendrait sa jeunesse. Il envoya 12 jeunes femmes et hommes sur l’île. N’ayant pas trouvé la plante, ils décidèrent de rester sur l’île. Ils choisirent le chrysanthème comme le symbole de leur nation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bienvenue sur le blog des éditions
En direct sur Instagram
Nouveauté pour un #VendrediLecture politique et philosophique. Comment être socialiste + conservateur + libéral : le credo du polonais Kolakowski (1927-2009). Neuf textes au ton libre et élégant précédemment publiés dans la revue Commentaire. Le débat n'est pas terminé ! #socialisme #conservatisme #liberalisme #philosophiepolitique #communisme #nationalisme #Repost @marievanmoere ・・・
"La guerre nucléaire inconnue sera sans fin. Aucun traité de paix ne pourra dissiper l'interminable poussière invisible et empoisonnée. La guerre de l'univers sera poursuivie par le vent."
LA GUERRE DE FACE
Martha Gellhorn (1908-1998)
Traduction Pierre Guglielmina
@lesbelleslettreseditions 
Recueil de reportages de guerres du XXème siècle (Espagne, Finlande, Chine, 2ème GM, Java, Vietnam, Six Jours, Amérique Centrale). #Repost @librairietropismes merci pour la mise en avant de notre #CollectionJapon serie Fiction !
・・・
Lisez de l'excellente Littérature japonaise @lesbelleslettreseditions #litterature #japon #roman #livre #book #conseildelecture #lire #bookaddict #bookstagram #instabook #Repost @rudy.nims ・・・
Mai 2015 // Les sens du poil (grec), Pierre Brulé.
#coverdesign #cover #black #orange #hairstyle #greekgod #godisahipster #hipster #lesbelleslettres #Repost @gorouben Mon #Kafka illustré dans la collection #EncreMarine NOUVEAUTÉ Flora, les fleurs dans l'Antiquité : recueil de textes antiques consacrés aux fleurs, cueillis et mis en bouquet par Delphine Lauritzen. Un entretien avec Alain Baraton, Jardinier en chef de #Versailles ouvre ce volume. Retrouvez-en un extrait sur le blog des Belles Lettres. #Botanique #Fleurs #Printemps #Jardins #Parcs #Nature #Poésie #Mythologie #Rose L'enfant à Rome ou en Grèce au temps de Périclès, lectures plaisantes et instructives de la collection Realia. En terrasse sous le laurier rose, dans votre lit, au travail, dans le train : où passez-vous ce lundi férié ? #Repost @jeromestavrog certains cherchent des œufs, d'autres la définition de l'âme ... bon week-end à tous !
・・・
WHY SO SERIOUS?

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 165 autres abonnés

En direct sur Twitter
Archives
%d blogueurs aiment cette page :