Aperçu du programme de début 2017

Chers lecteurs,

L’équipe des Belles Lettres vous présente ses vœux pour une année 2017 que nous avons décidée aussi fantastique que raisonnable : grâce aux plantes magiques tout d’abord, pour se rafraîchir en se distinguant avec notre agenda de l’Antiquité toujours disponible en librairie. Grâce à Aristote, ensuite, dont nous publierons tous les deux mois un nouveau titre en ouvrant la voie avec Du ciel, l’un des plus importants traités de cosmologie que nous a transmis l’Antiquité, dans la collection Roue à Livres.

Y aura-t-il des événements majeurs en ce début d’année ? Bien entendu. Et tout d’abord, l’ouverture de deux nouvelles collections d’érudition :

87

La « Bibliothèque de l’Orient chrétien »  accueille ce mois-ci trois premiers titres et débute la mission de rendre enfin disponible l’imposant et foisonnant corpus de textes de l’Antiquité tardive, dans des traductions du grec, mais aussi de l’arabe, de l’arménien, du copte, du géorgien, de l’éthiopien ou du syriaque.

« Docet Omnia »

Au printemps, Les Belles Lettres deviennent l’éditeur du Collège de France pour les sciences humaines. « Docet Omnia », leur devise, nous est prêtée pour cette deuxième collection dont le premier titre issu des cours de Dominique Charpin nous expose la vie méconnue des temples mésopotamiens dans les cités antiques.

logo-bib-chinoise

En février, une nouvelle histoire magistrale déroulera son fil : L’Histoire générale de la Chine, prévue en dix volumes par douze spécialistes de premier plan. Le premier volume sur les dynasties Qin et Han, comprenant 200 illustrations, est la première synthèse en français consacrée à ce sujet depuis la fin des années 1980.

labyrinth

Nous vous convierons également à arpenter deux dédales avec notre chouette pour guide : le pouvoir et le temps.

Dans les coulisses du pouvoir nous croiserons très bientôt Brutus, dans une nouvelle biographie d’Alain Rodier, les conseils électoraux de Cicéron et un grand nombre de textes antiques consacrés au leadership. Les réponses se trouvent souvent aux sources. Comment convaincre, comment mener, comment durer ?

Le temps, cet autre couloir ou escalier vertigineux, nous le prendrons à la lecture de L’Heure qu’il est, l’ouvrage de référence de David Saul Landes, grand historien des techniques, qui n’avait pas été réédité depuis 1987. Vous apprendrez tout des horloges, de la mesure du temps et de la formation du monde moderne dans cet ouvrage encensé, traduit par Pierre-Emmanuel Dauzat, largement illustré. Le décompte du temps des astronomes sera aussi le sujet d’un ouvrage savant, le dernier d’un triptyque dédié à la réception de la révolution copernicienne dans la collection l’Âne d’or.

dc85nlmce

100 ans, c’est d’ailleurs le temps qui a passé depuis la mort de Léon Bloy. Le flamboyant auteur chrétien sera célébré ce printemps dans une étude inédite de Pierre Glaudes : Léon Bloy, la littérature et la Bible.

barrel

Vous ne vous sentez plus de force au cœur de l’hiver, tout vous apparaît absurde, risible ? Une monographie sur Diogène le Cynique vous apprendra sans doute à en tirer du panache, si vous ne préférez pas la prose jubilatoire de Lucien de Samosate. Autres Anciens neufs traduits pour nous, ternes modernes : Théocrite, Ovide, Richard de Mediavilla, Alberti ou Nicolas de Cues viendront redonner sens et énergie à vos réflexions.

lgrier-nevermore-string

Penser, cliquer, agir : les injonctions d’une année D’or et d’airain dans laquelle tout est lié, mêlé mais aussi relié par les fils invisibles d’un « tout numérique » dont Éric Briys nous invite à trier le bluff du réel. Promenade conceptuelle, son essai dévoile le plus vaste, le plus fou, le plus complexe et le plus inquiétant, sans doute, des labyrinthes : nos conceptions et pratiques de l’internet.

Ce dédale sera notre fil conducteur en ce début d’année. Suivez-le, reconnaissez les flammes vives dans les recoins, soyez vainqueurs de votre bête au centre, et ressortez transformés par la recherche du savoir.

lgrier-nevermore-string

iconfb.png

Sur les fils virtuels de nos média sociaux, Facebook, Twitter et Instagram, nous vous donnons dès demain deux nouveaux rendez-vous : le vendredi pour une citation méconnue, et le samedi pour une image tirée d’un de nos ouvrages dont on oublie souvent qu’ils en renferment de précieuses. Sur Pinterest, nous déployons une fois par semaine une galerie bibliographique thématique.

newsNotre lettre d’information, à laquelle vous pouvez vous inscrire, vous envoie de nos nouvelles environ deux fois par mois.

blogSur ce blog, sur lequel vous pouvez également vous inscrire afin de ne rater aucun article (en haut à droite), nous vous proposons deux fois par semaine un aperçu plus vaste, et guidé, de certaines de nos parutions. N’hésitez pas, en commentaire à cet article, à nous soumettre les sujets et auteurs que vous aimeriez y voir présentés.

vdcPour vous retrouver entre passionnés d’Antiquité, échanger, apprendre et partager en toute convivialité tout en dégustant de nombreuses perles inédites, rejoignez sans plus tarder la communauté de La Vie des Classiques !

librairieToujours vaillante, toujours aussi curieuse et richement achalandée, notre Librairie Guillaume Budé vous accueille depuis 1926 au 95 boulevard Raspail, Paris 6e.

blddVos libraires et bibliothécaires favoris, de France ou à l’étranger, pourront recevoir tous nos ouvrages dans de bons délais, en s’adressant à notre distributeur indépendant : Belles Lettres Distribution Diffusion. Son équipe, érudite et polyvalente, vient à leur rencontre dès que possible, tout au long de l’année.

onlinePour les férus d’un service dématérialisé, nos livres sont tous en vente en ligne, et beaucoup d’entre eux au format numérique.

Vous l’aurez compris : nous mettons en place autour de nos ouvrages une série de balises qui peuvent vous être utiles, mais nous ne vous accompagnerons dans votre parcours intellectuel, cette année encore, qu’autant que vous le souhaiterez.

pelote-de-laine_318-30517

Très belle année 2017 en compagnie des Belles Lettres !

Publié dans Coulisses
2 comments on “Aperçu du programme de début 2017
  1. Mélicine dit :

    Super programme ! J’attends avec impatience cette Histoire générale de la Chine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bienvenue sur le blog des éditions
En direct sur Instagram
#Vendredixit Olympe et Élysée ou la vertu en politique
S’inspirant des œuvres d’ #Aristophane, Frédéric Lavère nous livre une parodie contemporaine qui dresse l’inventaire des vices et des vertus en #politique. Une tragédie comique qui n’épargne aucun des débats sociétaux actuels.

#Théatre > #satire #parodie #pouvoir #Diriger #Elysée #Olympe #Média #CollectionTibi #Tibi #Humour #Littératurecontemporaine NOUVEAUTÉ Littérature antique > IIe siècle, #Rome #Grecancien > #Mythologie #Religionsantiques #satire #parodie #Bilingue #Livredepoche #Classiquesenpoche
Lucien, Dans les secrets des dieux : Au IIe siècle de notre ère, alors que le #christianisme gagne en puissance et que les #cultesàmystères connaissent un grand succès dans le Bassin méditerranéen, #Lucien exprime sa méfiance face à la superstition et aux bizarreries de certaines religions.
Anne-Marie Ozanam, professeur de première supérieure au lycée Henri IV de Paris, a introduit et traduit cette sélection de textes de Lucien revisitant la mythologie traditionnelle.
Un extrait se trouve sur le blog des Belles Lettres. NOUVEAUTÉ Histoire > Société > Armée française
La #Guerre , et après ... de Pauline Maucort dans la collection #MémoiresDeGuerre
"Dans ce livre, ils sont neuf revenant d’ #Afghanistan, du #Mali, de #Centrafrique. Ils racontent la guerre, et ce qu’elle leur a fait : les blessures physiques, les traces invisibles qu’elle laisse dans leur esprit et les répercussions dans leurs foyers."
Un extrait se trouve sur le blog des Belles Lettres.
#Armée #France #Opex #SoldatsFrançais #LesBellesLettres #Témoignages #FranceCulture #RFI HISTOIRE GÉNÉRALE DE LA CHINE / Inédite
Premier volume (sur dix) en librairie - Les Dynasties Qin et Han (221 av. J.-C. - 220 apr. J.-C.) : Une lecture plaisante sur l'Antiquité chinoise, illustrée en couleur, par les meilleures spécialistes ! Découvrez un extrait  sur le blog des Belles Lettres.
#Chine #ChineClassique #Xian #PremierEmpereurdeChine #Qin #Han #DynastieQin #DynastieHan #Antiquité  #AntiquitéChinoise #HistoireAncienne #LesBellesLettres #Vendredixit 7 Porté au rang des classiques chinois, La Dispute sur le sel et le fer retranscrit les répliques échangées en 81 avant J.-C. au cours d'un conseil impérial,  dont le point de départ est la question du monopole du sel et du fer, décrété quarante ans plus tôt comme moyen de renflouer le Trésor épuisé par la guerre contre les Huns et quelques autres barbares. Il s'ensuivra une controverse générale sur la manière de gouverner, entre d’une part, des tenants de l’école des Lois, pour lesquels les questions de morale n’ont aucune part à tenir dans le domaine politique, et d’autre part, des érudits confucéens et des sages.
Ce texte, transmis par Huan Kuan dans la seconde moitié du Ier siècle avant notre ère, constitue à la fois un témoignage de première main et sans fard sur les conditions de vie concrètes et sur les mœurs politiques de cette époque lointaine, et une mine de réflexions atemporelles sur l’art de gérer une société.
#BibliothèqueChinoise #HistoiredeChine #Antiquité #AntiquitéChinoise #Gouverner #Diriger #Débat #Lettrés #Confucianisme #Monopole #Réformateurs #Progressistes #Classiques #LesBellesLettres NOUVEAUTÉ Histoire romaine
#Brutus. La République jusqu'à la mort, textes réunis et commentés par Alain Rodier.
« Toi aussi, mon fils… » C'est à ce cri de Jules César que Marcus Junius Brutus doit sa célébrité. Né vers 85 av. J.-C., Brutus n'est pas le fils de#César, mais celui de sa maîtresse Servilia. C’est un jeune homme brillant que le grand général a pris sous son aile protectrice, le pensant promis à un grand avenir. Pourtant, le 15 mars de l’an 44, Brutus est l’un de ceux qui percent de vingt-trois coups de poignards le corps de César. Les conjurés reprochent à celui qui vient d’être proclamé dictateur à vie d’avoir piétiné une République déjà moribonde au profit de sa toute-puissance. Pire, on le soupçonne de vouloir être fait roi.
S’il n’est pas l’instigateur du complot, Brutus en a pris la tête, poussé par les Républicains, en raison de sa réputation d’homme vertueux et de grande rigueur morale. Mais, faute d’un projet élaboré, l’attentat se solde par un fiasco politique. Poursuivi par la haine de Marc Antoine, qui se pose en vengeur de César, Brutus choisit l’#exil.
Féru de philosophie, ami de Cicéron, Brutus n’aime ni la violence, ni la guerre. S’il fait couler le sang de César, c’est au nom d’un idéal de liberté et de justice. S’il lève des légions avec son complice Cassius, c’est dans l’espoir de rétablir la République d’antan. Mais c’est encore un échec. Brutus meurt en octobre 42 à la bataille de Philippes, défait par Marc Antoine et Octave, le futur empereur Auguste.
Une histoire aux multiples rebondissements entre amitié et trahison, idéalisme et duplicité, que nous racontent Plutarque, Appien, Suétone, Dion Cassius, Nicolas de Damas et Cicéron. #Rome #RépubliqueRomaine #GuerresCiviles #JulesCésar #RomeAntique #EmpireRomain #Pouvoir / Un extrait à lire sur le blog des Belles Lettres. NOUVEAUTÉ #Philosophie
Professeur émérite à la #Sorbonne, lauréat du Grand Prix de Philosophie de l’ #Académiefrançaise, Jean-François Marquet est l’auteur d’une œuvre inclassable, aussi érudite qu’élégante, aussi puissante qu’inexplicablement claire, dont le propos rare fait résonner le timbre d’une voix d’exception. «Avant de quitter cet ouvrage, le dernier, sans doute, que nous proposerons au public, nous voudrions aussi remercier les lecteurs et les auditeurs qui, depuis plus d’un demi-siècle, ont bien voulu nous conserver leur attention et dont certains sont devenus des amis. Peut-être auront-ils remarqué, à travers tous ces textes, une orientation, d’abord tâtonnante, puis de plus en plus consciente vers une étoile unique que nous appelons Singularité. À défaut d’autre mérite, cette aimantation donne à notre humble vie un axe et une certaine cohérence. Et nunc dimittis servum tuum, Domine. » Jean-François Marquet.
#Schelling #Pascal #Ravaisson #Simondon #Nietzsche #Dante #Bergson #Corbin #Heidegger #Hegel #Schopenhauer #Kant #Rosenzweig #Philosophieallemande #Phénoménologie/Sommaire détaillé sur le site des Belles Lettres, section Nouveautés.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 151 autres abonnés

En direct sur Twitter
Archives
%d blogueurs aiment cette page :